La stratégie de réouverture qui doit permettre à tous les Français de retrouver une vie plus normale a été annoncée par le président de la République le 29 avril 2021, et détaillée par le Premier ministre. Voici ce qu’il faut retenir.

Les règles de réouverture

Les concertations avec l’ensemble des secteurs professionnels concernés, les élus locaux, ainsi que les forces politiques représentées au Parlement, conduites entre le 30 avril et le 6 mai 2021, ont permis d’affiner et de préciser les règles de réouverture. 

Les maîtres-mots de cette stratégie sont :

  • progressivité : levée des mesures de restriction par étapes, du 3 mai au 30 juin ;
  • prudence : la réouverture sera plus rapide pour les activités en plein air et les lieux où les personnes circulent ;
  • vigilance : la réouverture ne réussira que si elle peut s’appuyer sur l’implication de chacun. Cela suppose le respect, par tous les Français, pour un temps encore, des mesures barrières et des régles de prudence que chacun a su adopter depuis plus d’un an.

Le pass sanitaire

Le pass sanitaire s’appliquera à partir de 11 ans et ne sera exigé que dans les situations de grands rassemblements, où le brassage du public est plus à risque au plan sanitaire. En aucun cas, il ne s’agira d’appliquer ce pass dans la vie quotidienne des Français.

Le calendrier d’allègement des mesures de freinage

Cet agenda s’articule autour :

  • du maintien pour quelques semaines d’une mesure nationale de couvre-feu, dégressive dans son intensité jusqu’à fin juin où elle trouvera à totalement s’annuler ;
  • de mesures aux frontières et pour les voyages ;
  • du maintien d’une limite de personnes pour les rassemblements dans l’espace public ;
  • d’une réouverture progressive des lieux recevant du public :

19 mai

– couvre-feu décalé à 21h ;
– terrasses extérieures : 50% de la capacité, tables de 6 maximum ;
– commerces, marchés couverts : 8 m2 par client ;
– musées : 8 m2 par visiteur ;
– cinémas, salles des fêtes, chapiteaux : 35% de l’effectif, jusqu’à 800 personnes par salle ;
– télétravail maintenu ;
– rassemblements de plus de 10 personnes interdits dans l’espace public, sauf visites guidées ;
– bibliothèques : 1 siège sur deux ;
– parcs zoologiques en plein air : 50% de l’effectif ;
– lieux de culte, mariages ou pacs (cérémonies) : 1 emplacement sur 3, en quinconce entre chaque rangée ;
– cérémonies funéraires : 50 personnes ;
– enseignement supérieur : 50% de l’effectif ;
– casinos : 35% de l’effectif ;
– danse : reprise pour les mineurs ;
– activités sportives de plein air : 10 personnes, uniquement sans contact ;
– compétitions sportives de plein air : pour les pratiquants amateurs 50 personnes, uniquement sans contact;
– spectateurs dans établissements sportifs extérieurs (stades) ou couverts (piscines) : 35% de l’effectif, jusqu’à 1 000 personnes (assises, pas debout) ;
– pratiquants dans établissements sportifs extérieurs (stades) ou couverts (piscines) : publics prioritaires comme les scolaires ;
– thermalisme : 50% de l’effectif ;
– reprise des festivals de plein air assis : jauge de 35% jusqu’à 1 000 personnes

En savoir plus

Share Button