Afin de permettre aux seniors de rester le plus longtemps possible chez eux, sans  pour autant perdre leur confort et leur sécurité, la municipalité – en partenariat avec certains organismes locaux tel que l’Oph de Nancy – favorise les interventions  à domiciles  (entretien, petits travaux…).
En fonction de leur situation, ils peuvent ainsi bénéficier d’heures de ménage et/ou de soin à domicile dont le coût peut être partiellement pris en charge par le Conseil Départemental ou par leur Caisse de retraite.

Télé-assistance

Également appelé Téléalarme, cet outil permet  de porter assistance aux personnes âgées en leur permettant de donner l’alerte en cas de malaise ou d’incident. Il rassure par ailleurs la famille et l’entourage de celle-ci. La Municipalité apporte une participation financière (soumise à conditions de ressources) pour la mise en place de ce dispositif chez les Maxévilloises et Maxévillois âgées de 65 ans et +.

Portage de repas

Avec la participation de la ville, le service de portage de repas a été créé afin d’aider au maintien à domicile des personnes âgées, handicapées ou malades, et dans l’impossibilité définitive ou temporaire de préparer leur nourriture au quotidien.

Il est assuré, depuis 1996, par la société Saveurs Maison. Son avantage est multiple : maintenir une alimentation équilibrée, rompre l’isolement le temps d’une visite , effectuer une veille régulière de l’état de la personne.

Saveurs Maison – 34 rue du Gal Leclerc, Maxéville

Focus

Le maintien à domicile avec l’ADAPA

Qu’est-ce que l’ADAPA ? C’est une allocation versée aux personnes dépendantes âgées de plus de 60 ans, qui permet de financer un plan d’aide comprenant des services et des aides à la personne en faveur de son maintien à domicile notamment.

Cette aide peut permettre à une personne âgée dépendante de financer des heures d’aides à domicile et donc notamment de rémunérer un aidant familial (en dehors de son conjoint). Cet aidant familial rémunéré est donc salarié et bénéficie à ce titre de tous les droits de ce statut (droits à la retraite, aux congés, au chômage…).

L’ADAPA n’est pas soumise à conditions de ressources mais son montant varie selon le montant des revenus de la personne âgée. Il existe un plafond de ressources au dessous duquel la personne est exonérée de participation et au dessus duquel une participation financière est calculée. Ce plafond est révisé tous les ans.

Share Button